Dato: 18. september 1842
Fra: H.C. Andersen   Til: Nicolas Martin
Sprog: fransk.

Copenhague 18 Sept: 1842

Monsieur!

Peu de temps aprs avoir eu le plaisir de recevoir Votre beau, intressant "Ariel", je Vous envoyai une lettre accompagne de la traduction allemande d'un de mes romans, qui a joue du plu plus de succes, "Un Musicien, voil tout" (Nur ein Geiger). Un de mes compatriotes, officie de marine, s'en etait charg, mais il y'a bientot un an que je n'ai rien appris de la reception du livre ni de la lettre. Je profite donc aujourdhui du dpart pour Paris d'un de mes amis, fils d'une famille, qui ma toujours trait en fils, c'est moi un frre que je Vous prsente et auquel je Vous prie de dire si Vous abez recu l'envoi en question, et de raconter c'e qui regarde Votre propre activit litteraire. Je viens de faire publier un grand ouvrage poetique: "Le Bazar d'un pote" /

[kopi af side 2 kan ikke skaffes]

Tekst fra: Solveig Brunholm